Babel Cartonera

L’idée de mettre en marche une maison d’édition dédiée à la traduction française de la litérature latino-américaine, principalement bolivienne, est née de la nécessité. La nécessité, d’une part, de défendre cette littérature et, d’autre part, la nécessité de proposer un projet intéressant afin de travailler avec des élèves de lycée. Ces deux facteurs se rejoignant dans un projet linguistique, culturel, social et de formation : Babel Cartonera (Editoriale de Traductions).

Les éditoriales « cartoneras » sont des espaces alternatifs désireux de proposer et de défendre la littérature produite, dans sa majorité, par de jeunes auteurs. Alors, pour Babel Cartonera il était important de participer à cette campagne contre le « silence » et la « cécité ». Le silence des voies actuelles de la littérature et la cécité des lecteurs qui ne s’approchent pas de ces nouvelles, distinctes et infinies lettres.

En Amérique latine, comme dans d’autres parties du Monde, on écrit mais cela reste anonyme mais où? Comment? Quoi? Qui? Nous croyons que les « cartoneras » naissent afin de répondre à ces questions. Babel veut collaborer à cet objectif, car il y a quelque chose de concret qui peut limiter la littérature du monde : la langue. La traduction permet alors à la littérature de se déplacer, se mouvoir, conquérir de nouveau territoires, s’assoir, échanger, enseigner, apprendre, se mélanger, se disperser. Les « cartoneras » sont ici pour rompre ces limites.

A cela nous ajoutons une autre caractéristique : Babel travail avec des élèves de lycée (Lycée Edmond Rostan, Bagnières de Luchon); et par ce biais nous voulons parler de la philosophie et la forme dans laquelle nous travaillons avec ce projet. Nous proposons une présentation qui est indiscutablement lié au concept d’humilité. Nous aimons le mot « humilité », car il nous motive a faire de Babel une éditoriale au service des autres « cartoneras » et au service de jeunes écrivains latino-américains, principalement boliviens. Les jeunes français se mettent au service, selon leurs possibilités et leurs bonnes volontés, afin de faire eux même les traductions et les couvertures de livres, travaillant avec et pour la littérature sud américaine. Nous combattons les limites à travers la formation, les étudiants participent à des ateliers d’écriture, analyse et traduisent des œuvres littéraires. Cela à pour conséquences d’améliorer leur niveau d’espagnol mais aussi de français !
En même temps, dans le contexte du développement du projet, Babel Cartonera permet aux étudiants français de connaître et de se rapprocher des productions littéraires venues d’autres continents. C’est aussi un chemin créatif qui sert à ouvrir des espaces de dialogue et d’échanges interculturels à travers l’art et les langues.

L’éditorial est un projet jeune travaillant pour un objectif commun : défendre la littérature et motiver sa consommation. De l’autre côté de l’océan de jeunes latino-américains écrivent, de ce côté de l’océan, les jeunes européens traduisent et défendent leurs textes. Ainsi, chacun d’entre nous à quelque-chose à faire.

Pour en savoir plus sur Babel Cartonera : http://www.facebook.com/profile.php?id=100002518691121

Anuncios
Esta entrada fue publicada en Nouvelles. Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s